Le respect du lecteur

Un jour que je discutais avec mon ex beau père, (un commercial) je lui demandais quel était son livre préféré. Il m’a répondu avec enthousiasme « Guerre et paix ». Ne l’ayant pas lu, je lui demandais pourquoi ce livre en particulier. Il me dit alors :
– C’est parce que c’est le plus gros livre ! c’était un défi de le lire et j’ai été au bout !

Il me dit ensuite fièrement que c’était le seul livre qu’il avait lu et que ça lui suffisait… Et là, gros moment de solitude entre le whisky et l’entrée…. En me levant du canapé, je regardais la table dressée et me demandais où j’allais m’asseoir. J’étais fébrile, je me sentais complètement inutile. Je ne pouvais pas briller, me vanter… J’avais été déscolarisé à 12 ans, ma culture, je l’ai faite dans les livres. C’était stylé tu vois, d’être le mec qui revient de loin, que le gus qui se tapait sa fille avait un truc en plus. Il s’en foutait, et j’ai eu alors un immense respect pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :