Classe de mer d’avril

Chers parents,

J’espère que pour vous tout va bien.

Ici, ça se passe bien. On est au bord de la mer. On apprend des choses sur la vie aquatique.
J’ai été un peu malade mais ça va mieux.
……………………………
………………………………
…………………………………
………………

Signé votre fils.

Madame Rosier a lu cette lettre, j’ai dû ajouter ce qui va suivre entre deux camarades de classe.

Mes amis m’encouragent à boire souvent de l’eau et à ne pas paniquer. Ils font comme ils peuvent…
Mais je suis loin de vous et je ne trouve pas dans les regards des adultes qui nous encadrent, la faiblesse qu’il y a dans les vôtres.
Il n’est pas trop tard pour venir me chercher ! Je ne tiendrais pas la prochaine semaine !
Hier, la mer a eu raison de mes chaussures, elles ne veulent pas sécher… On nous a parlé de la culture des huîtres, je ne me souviens pas de grand-chose, si ce n’est qu’elles grandissent dans des cages et qu’on les laisse la nuit.
Ici c’est vraiment horrible, je ne vous mens pas !
Cela fait maintenant 9 jours que je suis parti et je n’ai toujours pas été aux toilettes, il y a la queue devant la porte tous les soirs, des filles commencent à avoir leurs règles, elles paniquent et jettent leurs culottes un peu partout. C’est sans doute elles qui ont bouché les toilettes du deuxième étage. Nous n’avons plus qu’un cabinet pour 50 enfants !
Ici presque tous mes copains sont malades. On a très froid la nuit.
Simon a fait caca dans son slip et l’a caché dans le tiroir sous son lit, on est tous au courant mais personne ne veut en parler, l’odeur empeste tout l’étage.
Je vous écris pour vous dire que je n’en peux plus ! De rage, j’ai retourné la chambre et j’ai frappé madame Rosier au visage, elle ne m’en veut pas, je ne voulais pas qu’elle ait peur de moi… J’ai cru qu’elle me comprenait mais elle faisait semblant.
Il n’y a pas personne pour mettre du bois dans le poêle la nuit, pour prendre les choses en main.
Tous les jours, on nous fait patauger dans l’océan, pour des balades éducatives nulles, pour nous apprendre que les poissons bouffent des algues ou des trucs du genre… Et pour nous montrer que ce n’est jamais le bon moment pour le voir.
J’ai affreusement mal au ventre, j’aimerais pouvoir faire discrètement dans la mer demain. Charles m’a promis de me couvrir, je crois que c’est une bonne solution si j’arrive à supporter le froid d’avril, c’est mon seul espoir !
Cécile la rouquine a eu aussi ses règles ce matin, je perds une bonne copine…
Damien saigne du nez toutes les nuits et ne veut pas en parler. Slobo est à l’infirmerie pour une gastro, madame Rosier lui a tapoté les fesses comme à un bébé et lui a mis un thermomètre dans le cul ! Lui et moi pensons qu’elle devient folle, ça l’a fait marrer quand même, ce veinard, du chaud qu’il est.

VENEZ ME CHERCHER !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :